top of page
  • Writer's pictureAPLA

Élection municipale du 5 novembre 2017

Chers Membres, L'Association pour la protection du lac Achigan est un organisme à but non lucratif et apolitique. À ce titre, l'Association a toujours maintenu une stricte neutralité lors des élections municipales, à l'exception de 1985 où quelqu'un a voulu modifier le zonage du Camp Bruchési. Aujourd'hui encore, votre Association souhaite maintenir cette neutralité.


Ainsi, à chaque élection, l'Association a soumis aux différents candidats une liste de préoccupations accompagnée de demandes d'engagements sur des sujets susceptibles de protéger l'environnement du lac Achigan et le bien-être de ses résidents. Vous pouvez trouver les réponses ici (en français uniquement) : Réponses de l'Équipe Larocher et de l'équipe Rousseau Cette année, les questions posées aux deux équipes candidates aux élections ont porté sur le maintien et l'amélioration de ce qui a été accompli ces dernières années et non sur ce qui avait été omis ou refusé par les administrations précédentes. Mais les faits sont les faits et nous pouvons le constater. Analyses des réponses aux questions En résumé, les réponses données par chacune des deux équipes (Laroche et Rousseau) sont favorables aux demandes formulées par l'Association. Il s'agit d'une reconnaissance de la valeur et de l'importance de ce qui a été réalisé au cours des dernières années avec la collaboration de la municipalité. Il semble toutefois important de replacer ces engagements dans leur contexte historique. Camp Bruchési: Depuis plus de deux décennies, l’avenir du Camp Bruchési est remis en question. Les administrateurs ne cachent pas leur intention de disposer du terrain en tentant d'effectuer un changement de zonage. Lors de l'élection de 2009, seule l'équipe Laroche a pris position et s'est engagée à maintenir le zonage. À la suite de son élection, l'équipe Laroche a posé des gestes concrets en enregistrant une réserve de loi et a jusqu'ici résisté à toute demande de changement de zonage.


Aujourd'hui, l'équipe Rousseau prend des engagements fermes sur des actions qui auraient dû être posées en 2009. On le voit. Accès au lac, réglementation et sécurité nautique: Au début des années 90, un premier règlement sur l'accès au lac et l'exigence d'une vignette est adopté. Il faut cependant préciser que toutes les administrations, jusqu'en 2009, ont échoué ou refusé de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour faire respecter cette réglementation datant de 1990. Elles ont toutes également omis ou refusé la mise en place d'une patrouille municipale efficace des lacs.


Ce n'est que depuis les élections de 2009 que la tâche fastidieuse consistant à réviser et à mettre pleinement en œuvre la réglementation a commencé.


Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous sommes d’accord pour maintenir ce qui a été acquis ces dernières années. Pourtant, ces mesures ont été réclamées par les administrations précédentes sans résultats concrets. Si le passé est une indication de l’avenir, il peut aussi être un précurseur de l’avenir. Environnement: La protection de la qualité environnementale du lac Achigan est au cœur des préoccupations et de la raison d'être de l'Association. L'association a toujours été à l'avant-garde, a été le porte-drapeau de plusieurs causes et a servi de modèle à de nombreuses autres associations.


Pourtant, les revendications de l'Association n'ont pas toujours été bien accueillies par les administrations avant 2009. Inutile d'énumérer ce qui a été refusé auparavant. Il suffit de regarder ce qui a été accompli au cours des dernières années, dans un esprit de coopération pour le bien-être de la communauté : - Inspection des installations septiques. - Prise en charge de la vidange périodique des fosses septiques et paiement via les comptes de taxes foncières. - Etude des eaux de ruissellement et plans pour son contrôle - Etude des plantes exotiques envahissantes et plan d'intervention. - Contrôle des interventions en zone riveraine. - Etc ... Le passé étant une indication du futur, à la lumière des faits et des réponses des deux équipes, nous espérons avoir apporté ici une juste clarification. Parce que seuls les citoyens peuvent décider du choix de l'équipe qui pourra poursuivre le plus efficacement le travail entrepris. Johanne Gauthier

Présidente Association for the Protection of Lake l'Achigan

0 views0 comments

Comments


bottom of page